Le site de la Librairie Philosophique J. Vrin utilise des cookies afin de vous offrir le meilleur des services.
En continuant sur notre site, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Je comprends

Les Éditions / La librairie
 

 

Les constituants prédicatifs et la diversité des langues

EUR 26,00
Disponible Ajouter au panier
Certaines langues et familles de langues, océaniennes et dravidiennes par exemple, accordent un statut grammatical à des prédicats non verbaux sans le support d’un verbe ou d’une couple. D’autres langues, comme l’allemand ou le français, permettent des emplois prédicatifs averbaux, sans que la grammaticalisation soit aboutie. Portant sur un large échantillonnage de langues, les contributions à la Journée Scientifique de la « Société de Linguistique de Paris » du 24 janvier 2004 rassemblées ici explorent les conditions d’emploi des ces constructions et leur place dans le système de ces langues en fonction de leurs caractères typologiques. Après avoir défini la question en termes de typologie (A. Lemaréchal, A. Ibrahim), les contributions centrales portent sur des langues et familles de langues favorisant l’expression averbale de la fonction prédicative, le turc (M.P. Gündüz), le basque (D. Bottineau), le japonais (D. Klingler) ainsi que les langues dravidiennes (A. Murugaiyan & C. Pilot-Raichoor) et océaniennes (A. François). Enfin l’attention est portée sur la place de la prédication verbale dans deux langues à couple, l’allemand et le français (I. Behr & F. lefeuvre), et sur le procédé de prédication dénominale en français (J. François).Certaines langues et familles de langues, océaniennes et dravidiennes par exemple, accordent un statut grammatical à des prédicats non verbaux sans le support d’un verbe ou d’une couple. D’autres langues, comme l’allemand ou le français, permettent des emplois prédicatifs averbaux, sans que la grammaticalisation soit aboutie. Portant sur un large échantillonnage de langues, les contributions à la Journée Scientifique de la « Société de Linguistique de Paris » du 24 janvier 2004 rassemblées ici explorent les conditions d’emploi des ces constructions et leur place dans le système de ces langues en fonction de leurs caractères typologiques. Après avoir défini la question en termes de typologie (A. Lemaréchal, A. Ibrahim), les contributions centrales portent sur des langues et familles de langues favorisant l’expression averbale de la fonction prédicative, le turc (M.P. Gündüz), le basque (D. Bottineau), le japonais (D. Klingler) ainsi que les langues dravidiennes (A. Murugaiyan & C. Pilot-Raichoor) et océaniennes (A. François). Enfin l’attention est portée sur la place de la prédication verbale dans deux langues à couple, l’allemand et le français (I. Behr & F. lefeuvre), et sur le procédé de prédication dénominale en français (J. François).

Peeters - Mémoires de la Société Linguistique de Paris
248 pages - 16 × 24 cm
ISBN 978-90-429-1635-7 - avril 2005

LIBRAIRIE PHILOSOPHIQUE J. VRIN

PLAN DU SITE

6, place de la Sorbonne
75005 PARIS - FRANCE

Tel: +33 (0)1 43 54 03 47
Fax: +33 (0)1 43 54 48 18
SARL au capital de 360 000 €
RCS PARIS B 388 236 952


La librairie est ouverte
du mardi au vendredi de 10h à 19h
le lundi et le samedi de 10h30 à 19h
  Accueil
Blog
Nouveautés
A paraître
Collections

© 2019 - Contacts | Mentions légales | Conditions générales de vente | Paiement sécurisé