Le site de la Librairie Philosophique J. Vrin utilise des cookies afin de vous offrir le meilleur des services.
En continuant sur notre site, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Je comprends

Les Éditions / La librairie
 

 

Traité du ciel suivi du Traité Pseudo-Aristotélicien Du monde

Aristote

EUR 22,00
Disponible Ajouter au panier
Le de Coelo vient immédiatement après la Physique. Son objet est l’étude du mouvement de translation (mouvement local) dans son application aux êtres formant la totalité de l’Univers. La méthode est, en principe, déductive, et le raisonnement y tient une place prépondérante, sans qu’Aristote dédaigne pour autant le secours de l’expérience.
Nous avons fait suivre le de Coelo de la traduction du traité pseudo-aristotélicien du Monde, qui est une sorte de résumé populaire des doctrines contenues dans le de Coelo et les Météorologiques. L’ouvrage se rattacherait au cercle du Moyen Stoïcisme, et à l’activité de Posidonius dont deux ouvrages perdus auraient servi de base à la rédaction. Ce qui est indéniable, c’est l’allure franchement panthéiste du traité et sa parentée avec les thèses de la théologie stoïcienne, laquelle n’est pas sans altérer profondément la conception aristotélicienne du cosmos que l’auteur entend reproduire. Mais à la lecture de ce traité, nous pouvons nous rendre compte la façon dont un Grec du premier siècle se représentait l’Univers.