Le site de la Librairie Philosophique J. Vrin utilise des cookies afin de vous offrir le meilleur des services.
En continuant sur notre site, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Je comprends

Les Éditions / La librairie
 

 

Logique et existence

Essai sur la logique de Hegel

Jean Hyppolite

EUR 27,50
Disponible sous 6 jours Ajouter au panier
Avec la traduction de la Phénoménologie de l’Esprit (parue en 1939 et 1941), puis son commentaire (Genèse et structure de la phénoménologie de Hegel en 1947), Logique et existence achevait, en 1961, le triptyque où Jean Hyppolite a concentré l’essentiel de ses études hégéliennes. Ainsi s’accomplissait un travail philosophiquement et historiquement déterminant.
Philosophiquement déterminant: la rationalité peut se concilier avec l’histoire sur un mode absolument nouveau, propre à Hegel, mais qu’Hyppolite relit, à la lumière aussi de Heidegger et de Husserl, comme un rapport de la logique et de l’existence, réunies en l’homme: « Par cette liberté […], l’homme ne se conquiert pas lui-même comme homme, mais devient la demeure de l’universel, du Logos de l’Être, et devient capable de la Vérité. Dans cette ouverture qui permet aux existants de la Nature, et à l’Histoire elle-même, de s’éclairer, de se concevoir, l’Être se comprend comme cet engendrement éternel de soi-même; c’est la Logique au sens de Hegel, le savoir absolu. L’homme alors existe comme l’être-là naturel en qui apparaît la conscience de soi universelle de l’être. Il est la trace de cette conscience de soi, mais une trace indispensable sans laquelle elle ne serait pas. Logique et existence se joignent ici, si l’Existence est cette liberté de l’homme qui est l’universel, la lumière du sens ». Historiquement aussi, Jean Hyppolite exerça un rôle déterminant: jusqu’à sa mort, en 1968, il fut en effet, pour plusieurs générations d’étudiants, l’introducteur par excellence à Hegel; il fut, comme professeur de khâgne, puis d’Université, comme directeur de l’École normale et, enfin, au Collège de France, l’incitateur, le soutien et le responsable d’innombrables thèses et travaux, parmi lesquels on compte certains des livres les plus significatifs de la philosophie française d’aujourd’hui.
[Présentation de l’éditeur]