Le site de la Librairie Philosophique J. Vrin utilise des cookies afin de vous offrir le meilleur des services.
En continuant sur notre site, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Je comprends

Les Éditions / La librairie
 

 

La logique comme question en quête de la pleine essence du langage

Martin Heidegger

EUR 19,30
Disponible Ajouter au panier
Ce cours de 1934 ne porte pas sur la science des règles de la pensée qu’est la logique traditionnelle. Il s’emploie à montrer comment, au travers d’elle, la philosophie grecque, et sa conception décisive de la pensée comme s’accomplissant dans l’énoncé, continue de façonner notre existence présente. Son problème est donc de réexaminer la logique en faisant d’elle la question en quête de l’essence du langage.
Le questionnement mène du langage à l’homme et de l’homme à l’histoire, afin de remonter jusqu’à la véritable essence du langage. Heidegger caractérise celle-ci comme ce qui advient dans l’événement où se configure un monde, c’est-à-dire dans la poésie, essence méconnue par la logique jusqu’ici, qui voit l’essentiel du langage dans l’énoncé.
Tenu par Heidegger juste après sa démission du rectorat de l’Université de Fribourg, le court porte fortement l’empreinte de son temps. Il est ici question de manière très originale du peuple, de la résolution, de l’histoire, et aussi de l’État, de libéralisme, de socialisme. Le lecteur trouvera ici matière à méditer sur les liens de la pensée de Heidegger avec son engagement. S’il est un texte qui permet de se former une juste idée de ses options politiques et de ses rapports avec le régime national-socialiste, c’est celui-là.
[Présentation de l’Éditeur]